Pin
Send
Share
Send


Le terme latin portĭcus est devenu notre langue dans porche . Ce concept mentionne l’espace surélevé avec colonnes et toit se trouvant à entrée de certaines constructions.

Par exemple: "Maman, il y a un homme qui t'attend sur le porche", "Le portique était rempli de pierres après la chute de la grêle", «Mes grands-parents, en été, passent toute la journée assis sur le porche pour profiter du plein air».

Le porche est généralement constitué comme une galerie qui s'étend dans la façade de l'immeuble. Quand le porche est à côté d'un temple romain ou du Grèce antique , ça s'appelle pronaos (dont l'origine étymologique dérive d'un concept grec qui peut être traduit par "Devant le temple"). Les porches sont aussi généralement nommés comme atriums , bien que ce terme se réfère spécifiquement à un espace qui n’est pas couvert.

En fonction de la quantité de des colonnes disponible, le porche peut être décrit de différentes manières: distal (avec deux colonnes sur sa façade), tétrastyl (quatre colonnes), hexástilo (six colonnes), octastyle (huit colonnes), décastillé (dix colonnes), dodecastyl (douze colonnes), etc.

Parmi ces types, il convient de faire connaître une série de faits curieux:
-Le porche de Tetrástilo est devenu le favori des Grecs pour ce qui était les bâtiments publics, mais les Romains l'utilisaient aussi pour des temples et des sanctuaires de toutes sortes.
-L'hexástilo était le portique d'identification du style dorique.
-Les meilleurs exemples de portiques d'octásilos sont le Parthénon d'Athènes et le Panthéon romain d'Agrippa.

Il est possible de trouver de nombreux exemples de bâtiments historiques avec des porches. Il Parthénon d'Athènes Il a un porche avec huit colonnes sur sa façade, donc c'est un porche de type octa. Le porche de Panthéon de Rome C'est aussi un octastyle.

Le Pórtico de la Gloria, qui abrite la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne, est particulièrement beau et significatif. Le style roman est celui qui a été commandé par le monarque Fernando II de León au maître Mateo.

Entre 1168 et 1188, on entreprit la création de cette construction fascinante, l’un des emblèmes les plus admirés du temple, composé de trois parties distinctes. C'est trois étages:
-La tribune, qui devient le monde céleste. Plus précisément, il représente l'élévation de l'être humain au royaume divin.
-Le porche en tant que tel, qui est l'entrée de la cathédrale.
-La crypte, qui représente ce que sont les enfers.

Outre tous ceux qui sont exposés, nous ne pouvons pas ignorer d'autres portails tout aussi pertinents et significatifs tels que les Caryatides de la célèbre Erechtheion de l'Acropole d'Athènes, celle de la cathédrale de León en Espagne ou même celle du palais du Louvre. ce qui est un bel exemple de ce qu'est le classicisme français.

Il Temple de Vénus et Rome le Héphaestion et jusqu'à Capitole des États-Unis ce sont d’autres constructions avec un portique dans sa façade, ce qui démontre la popularité de cet élément architectural à travers le monde. histoire .

Pin
Send
Share
Send