Pin
Send
Share
Send


Pour pouvoir dicter l'origine étymologique du mot qui nous concerne maintenant, il faut remonter dans le temps. Et c’est ce qui émane de l’arabe, et plus précisément des mots al-fahhar qui peut être traduit par "poterie".

Le poterie est le nom de art qui se compose de élaboration de pots en argile . Les magasins où les navires sont vendus et l'atelier dans lequel ils sont fabriqués sont également nommés.

En général, le concept de poterie est utilisé pour désigner les pièces fabriquées sans émail ou avec un vernis appliqué en une seule cuisson. Par conséquent, le potier diffère de potier , car il ajoute des émaux et utilise diverses techniques dans ses pièces, avec plus d’une cuisson.

Les historiens affirment que la poterie est née il y a environ 12 000 ans en Le japon , avec le développement de la Poterie Jomon . La plus ancienne poterie d’Amérique latine dont il existe un enregistrement est composée des objets de Kotosh-Hauyrajirca , qui ont été trouvés au Pérou et datant de 1850 av.

La poterie, au cours de l'histoire, a été si importante que non seulement pour le simple plaisir de la décoration, mais également pour l'utilité de développer diverses tâches de la vie quotidienne, qu'aujourd'hui, en plus des objets cités, Ce type appartient à l'Antiquité.

Ainsi, par exemple, nous avons aujourd'hui le privilège de pouvoir admirer des pièces égyptiennes datant de 3700 ans av.

Celles-ci et bien d’autres encore sont devenues les meilleures œuvres d’art et bijoux conservés dans un musée du monde entier. Certains des plus importants se trouvent notamment au Musée national d'archéologie d'Athènes, au Musée national de Tokyo, au Musée national d'art ancien du Portugal ou au Musée national d'archéologie d'Espagne situé à Madrid.

Tout cela sans oublier que, par exemple, il existe d’autres centres culturels de ce type spécialisés dans la poterie. Ce serait le cas du musée de la poterie Agost, dans la communauté valencienne, installé dans une ancienne fabrique d'argile du XIXe siècle, ce qui nous permet de connaître en profondeur les caractéristiques de cet art dans cette région.

Le processus de fabrication de pièces en céramique commence par la pétrissage de l'argile , afin que les différentes particules et l’humidité soient réparties de manière homogène et pour éviter la formation de bulles d’air.

La prochaine étape est la moulage manuel ou avec l'aide de différents outils. Dans cette partie du processus est ajouté de l'eau , de sorte que l’argile conserve sa plasticité et ne provoque aucune fissure.

Puis la pièce est laissée à l'air libre sécher, dans une phase dite état du cuir . Lorsque la pièce est complètement sèche, elle acquiert une plus grande dureté et une couleur plus claire. Le potier peut ensuite poncer la pièce pour la rendre plus nette.

Enfin, la poterie est cuit , où il acquiert une plus grande résistance et perd son humidité chimique.

Pin
Send
Share
Send