Je veux tout savoir

Pathologie

Pin
Send
Share
Send


Le dictionnaire de la Académie royale espagnole (RAE) attributs à la notion de pathologie deux sens: on le présente comme la branche de la médecine qui se concentre sur la les maladies de l'être humain et, l'autre, en tant que groupe de les symptômes associé à une certaine condition médicale. Dans ce sens, il ne faut pas confondre ce mot avec la notion de nosologie, qui consiste en la description et la systématisation de l’ensemble des maux pouvant affecter l’homme.

La pathologie, disent les experts, est dédiée à étudier les maladies dans leur acceptation la plus large, tels que des états ou processus inhabituels pouvant survenir pour des raisons connues ou inconnues. Pour démontrer la présence d’une maladie, une lésion est recherchée et observée au niveau de sa structure, l’existence de certains microorganismes est détectée (virus, les bactéries , parasite vous champignon ) ou travailler sur l'altération de certains composants de l'organisme.

Les pathologistes peuvent être classés en fonction de leur terrain d'action, dans pathologistes cliniques ou pathologistes. Les premiers se spécialisent dans le diagnostic au moyen d'analyses obtenues et examinées dans le cadre d'un laboratoire clinique. Les pathologistes, quant à eux, concentrent leurs efforts sur les déductions qu’ils peuvent obtenir en se basant sur l’observation morphologique des lésions.

Les autres concepts liés à la pathologie sont les suivants: étiologie (branche axée sur l’étude des origines de chaque maladie) et la pathogenèse (la série de modifications pathologiques à l'exclusion des causes qui le provoquent). Ce dernier peut être abordé d'un point de vue fonctionnel (comme le pathophysiologie ) ou morphologique (le pathologie générale ). Les deux agissent de manière complémentaire pour la compréhension de la pathogenèse.

La branche qui consiste à étudier les aspects morphologiques de la pathogenèse est appelée morphopathologie ou pathologie générale. Son application afin de reconnaître le les causes d’une maladie donnée ne garantit pas le succès dans 100% des cas.

Pathologie sociale

Toute caractéristique de un comportement qui ne répond pas aux paramètres de normalité dans un cadre social est considéré comme une pathologie. Plusieurs facteurs sont à l’origine de l’instabilité mentale et émotionnelle, parmi lesquels nous trouvons une activité professionnelle et une fatigue excessives, une tension nerveuse, le bruit des villes, la rupture du modèle familial traditionnel et la consommation excessive et non supervisée de drogues

La tendance croissante des sociétés à se généraliser est un processus désastreux qui regroupe la partie de la population qui rencontre le plus fort pourcentage de coïncidences dans ses goûts, ses convictions et ses caractéristiques physique et ignore le reste et le qualifie de minorité. Dans ce dernier groupe d'êtres humains, nous trouvons une grande variété et ils ont peu de choses en commun les uns des autres, au-delà de leur espèce. À partir de personnes ayant des problèmes auditif les criminels, en passant pour les homosexuels et pauvre, sont toutes des sections afin de ne pas distraire les autres des campagnes publicitaires.

Le crime comme pathologie sociale

Si on comprend l'ensemble des règles et des lois d'une société comme quoi normal et acceptable, alors une personne qui va contre lui présente une pathologie sociale. Le crime ne constituant pas seulement un acte non régi par des règles préétablies, mais menace également la liberté des citoyens, ce type de comportement est passible de sanctions pour: assurer la sécurité des personnes.

À son tour, pour lutter contre cette pathologie, l’État s’engage à aider les auteurs de crimes à comprendre la valeur et l’importance du respect des lois. Dans une situation idéale, ces personnes parviennent à se réinsérer dans la société, ayant adopté une nouvelle vision de la vie en communauté, qui inclut le respect de la liberté.

Pin
Send
Share
Send