Pin
Send
Share
Send


Le verbe ouvrir se réfère à faire quelque chose arrêter d'être fermé ou couvert, révéler ce qui est caché ou découvrir une chose. La notion de ouverture C'est lié à cette action, bien que vous puissiez aussi mentionner d'autres choses.

Ongle fissure , ongle craquer , ongle craquer ou un trou Ils peuvent aussi être appelés ouvertures: "Nous devrons faire une ouverture dans le mur pour laisser passer les tuyaux", "L'explosion a laissé une énorme ouverture dans le plafond", "S'il vous plaît, prenez du ciment afin que nous puissions couvrir l'ouverture".

Dans la phonétique , l’ouverture est liée à la manière dont les organes responsables de la phonation sont ouverts et élargis au moment de air. En fonction du son que vous souhaitez émettre, l’ouverture sera plus grande ou plus petite.

Ceux des sons qui leur permettent d'être prononcés sans l'intervention des sondes, se font avec une ouverture beaucoup plus grande; dans le cas de notre langue, cela se produit avec les voyelles, où le son du A se fait avec une ouverture supérieure à celle du reste des voyelles, opposée à celle du I.

Ce terme s'oppose à celui de cerrazón, qui fait référence à la contraction des organes fonadores pour laisser passer l'air et produire un son spécifique.

Ouverture ou ouverture?

Ce terme donne lieu à beaucoup de confusions ressemblant beaucoup à un autre: "ouverture". Nous essaierons ensuite d’établir les différences entre les deux, afin de savoir à l’avenir quand les utiliser car, malgré ce que beaucoup assurent, ces deux concepts ne sont pas interchangeables.

Si nous sommes guidés par les définitions que les deux mots reçoivent dans le dictionnaire de R.A.E, nous pouvons dire que, même si les deux font référence à l’action d’ouvrir quelque chose, il existe certaines différences. Il est préférable de commencer par parler de cette action elle-même, de faire référence à une attitude de la tolérance face à une certaine situation (ouverture face à la diversité sexuelle), l’action de démarrer une entreprise (ouverture de locaux) et aussi de parler du moment où, à travers un certain mécanisme, il est possible de créer un fossé (ouverture du diaphragme).

L’ouverture, en revanche, est plus appropriée pour faire référence à une fente ou à un trou qui a déjà eu lieu et il est permanent, comme un grand espace au milieu de deux montagnes (ouverture entre des scies) ou un trou à travers lequel lumière ou l'air (ouverture d'une fenêtre).

Dans la photographie il y a le ouverture du diaphragme, que beaucoup appellent indifféremment ouverture (étant donné que le concept vient de volet roulant). Cependant, le bon s'ouvre, car on parle d'un espace qui peut être ouvert de manière mécanique mais qui n'est pas toujours dans cet état. Pour mieux comprendre cela, nous pouvons préciser que dans le cas d'un télescope, le trou par lequel il est observé est toujours ouvert, c'est pourquoi il est appelé une ouverture. Malheureusement et malgré cette nette différence de signification entre les termes, il est nécessaire de souligner que dans le monde de la photographie, le mauvais terme est souvent utilisé plus fréquemment.

Compte tenu des grandes contradictions générées par ces termes, il est normal de constater, même dans les dictionnaires importants, que optique , l’ouverture correspond au diamètre d’une lentille, qui établit l’angle d’un faisceau de lumière lors de la mise au point sur le plan de l’image, bien qu’il soit également question d’ouverture.

Enfin, ce terme peut également être distingué avec celui de ouverture, qui fait référence à un morceau de musique servant d’introduction à une composition lyrique, qu’il s’agisse d’un opéra, d’un oratoire ou de toute autre composition de ce style.

Pin
Send
Share
Send