Je veux tout savoir

Harcèlement au travail

Pin
Send
Share
Send


Avant de déterminer la signification du terme harcèlement au travail, il est essentiel de déterminer l'origine étymologique des deux mots qui le façonnent. En ce sens, les deux dérivent du latin:
• Le harcèlement, vient de «cursus», ce qui peut être traduit par «carrière».
• Travail, émane de la somme du nom "travail", qui est synonyme de "travail", et du suffixe "-al", qui signifie "par rapport à".

Il est prévu que, dans le domaine travail tous les personne agir de manière responsable, remplir vos obligations et travailler en équipe avec vos pairs. Mais cela ne se produit pas toujours. Un travailleur peut être victime de Harcèlement au travail lorsqu'un autre employé ou son patron est engagé dans le harceler .

La langue anglaise utilise le concept de mobbing se référer à la pression excessive et la violence symbolique qui s'exerce dans l'environnement de travail. La personne qui en souffre harcèlement Vous pouvez être tourmenté par des commentaires malveillants ou entendre à plusieurs reprises des critiques exagérées à propos de vos performances ou de vos capacités. Habituellement, l'intention du harceleur est que la victime abandonne emploi ou modifier votre comportement, car il est contraire à vos intérêts.

Le harceleur peut donc exercer un harcèlement contre quelqu'un qui apparaît comme une compétition ou qui pourrait le déloger d'un lieu de jeu. pouvoir . Le harcèlement au travail peut également apparaître lorsque le harceleur a l'intention d'extorquer un travailleur.

Nombreux et variés sont les signes qui peuvent indiquer qu'une personne est victime de harcèlement au travail. Plus précisément, les plus fréquents sont les suivants:
• Reçoit un traitement de la part du harceleur prétendument différent, soit par indifférence, soit par exclusion, par rapport aux autres employés.
• Il est sujet à toutes sortes d’insultes, de cris et d’autres agressions verbales.
• Le harceleur n'hésite pas à répandre des rumeurs et des mensonges sur la victime, à porter atteinte à son image et à sa réputation.
• La victime est contrainte de faire face à une quantité importante de travail sur l'ordre du harceleur, qui lui donne également un délai minimum pour se conformer, de sorte qu'il lui est impossible de l'achever.
• Quiconque se livre au harcèlement au travail n'hésite pas à empêcher sa victime d'être transférée de son appartement ou de monter. Autrement dit, il restreint tous ses mouvements.
• La personne qui souffre de ce problème voit comment elle est continuellement ridiculisée par «l'agresseur», qui cache également des informations pour ne pas pouvoir exercer correctement son travail et peut alors l'accuser de négligence.

Il est important de faire la différence entre pression normale qu'un patron peut exercer sur un employé et le harcèlement au travail. Si la personne responsable d'un entreprise Il n’est pas content de la performance d’un travailleur, il a le droit de le lui faire savoir et même de le sanctionner. Cependant, si l'autorité manque de respect (en privé ou en public), elle exige la réalisation d'objectifs impossibles à atteindre ou crée des obstacles pour que le salarié ne puisse pas mener à bien ses tâches quotidiennes, on peut parler de harcèlement au travail.

Il convient de noter que la victime de harcèlement au travail peut être victime de troubles nerveux (comme dépression ou stress ) up maladies psychosomatiques . Compte tenu de l'impossibilité de signaler le harceleur lorsqu'il est responsable de l'entreprise et souhaite conserver son poste, les experts recommandent d'adopter un comportement assertif cela permet de répondre aux griefs tout en évitant la confrontation.

Pin
Send
Share
Send