Pin
Send
Share
Send


L'étymologie de anathème nous emmène à un mot de la langue Grec qui peut être traduit par "Malédiction" vous "Offrande", selon le contexte. Le terme, de cette manière, a plusieurs utilisations.

Le premier sens mentionné par le Académie royale espagnole (RAE ) dans votre dictionnaire se réfère à la excommunication : l'acte qui consiste à retirer une personne d'une communauté de fidèles, l'empêchant d'accéder aux sacrements.

L’anathème, en ce sens, est associé à une conviction : le sujet est séparé ou isolé du groupe auquel il appartenait, à titre de punition. Dans l'Antiquité, l'anathème n'incluait pas seulement l'excommunication de l'hérétique, mais aussi personne Il a également été envoyé en exil et soumis à une malédiction.

L'anathème était une condamnation à perpétuité. Le sujet anathématisé, dans le Ancien Testament , a été condamné à l'extermination puisqu'il a été considéré comme l'objet d'une malédiction de Dieu .

Dans le contexte du christianisme, le terme anathème doit être compris comme une personne "maudite" et qui doit rester "en dehors de l'Église". Cette forme de conviction C'est le plus élevé qu'un pécheur puisse recevoir, car non seulement il est exclu des sacrements, mais la peine est éternelle, comme mentionné dans le paragraphe précédent.

Celui qui traîne la réprobation morale Il est également mentionné comme anathème. Il fascisme , par exemple, peut être considéré comme un anathème aujourd'hui. Cette idéologie développée par l'italien Benito Mussolini dans la première moitié de 20ème siècle Elle reposait sur un État totalitaire à forte composante nationaliste et sur l'exercice de la violence contre des opposants.

L'application du fascisme a causé des milliers de morts: c'est pourquoi aujourd'hui, c'est un anathème. Si une personne se définit comme fasciste, elle sera bientôt critiquée pour son poste et pourrait même être dénoncée à la Justice si vous comprenez cela avec votre conduite , incite à un type de crime.

Comme indiqué au début de l'article, ce terme a plusieurs significations et toutes n'ont pas de connotations négatives. Ces derniers temps, le langage l'a lié à des problèmes de bienfaisance, ce qui nous a conduit à la définir comme "offrant pour les dieux ", le sens qu'il aurait d'abord reçu d'après les études de la Grèce antique.

La déviation de la signification de ce mot a commencé quand il a été utilisé pour traduire herem, terme d'origine hébraïque qui signifie "hors limites, oublié, maudit, tabou". Cela s’est produit tout au long de la fabrication Bible Septante, ongle traduction des plus anciens textes araméens et hébreux. Dans ce contexte, il a été utilisé herem décrire des offrandes à Dieu ou des objets séparés de la religion, la confusion résultant de l'utilisation de l'anathème dans les deux cas.

Si nous nous situons dans la Grèce antique, l'anathème était toute pratique ou objet réservé à honorer les dieux dans un temple , ou profiter du caractère sacré . De cette manière, nous pouvons trouver le terme comme synonyme de "dons au Seigneur" et "offrandes votives" dans certains textes anciens.

Depuis le mot herem Il a dans son sens la dualité de "consacrer ou de livrer avec ferveur et affection" et "d'exterminer", a adopté au fil du temps l'idée d '"exterminer les idolâtres", et ce large éventail de nuances, certaines contradictoires, a continué la définition de l'anathème. De cette façon, le terme a commencé à être utilisé pour décrire des objets et des personnes qui se sont sans aucun doute donné banal et que, par conséquent, ils devraient être détruits.

Vidéo: Anatema - A Natural Disaster (Mai 2022).

Pin
Send
Share
Send