Je veux tout savoir

Déshumanisation

Pin
Send
Share
Send


Déshumanisation c'est lui acte et l'effet de déshumanisation : décapage des traits humains. Déshumanisant est un mot qui a son origine étymologique en latin. Et c'est le résultat de plusieurs composants de ce langage clairement délimités:
-Le préfixe «des-», qui indique l’investissement de l’action.
-Le mot "humanus", qui signifie "appartenant à la terre".
-Le verbe "izare", qui peut être traduit par "convertir en".

Le concept est souvent utilisé dans le domaine de la sciences sociales se référer au processus qui prive un être humain de ces caractéristiques qui identifient l'espèce.

La déshumanisation est souvent liée à perte de valeurs éthiques et de sensibilité . Une personne devient déshumanisée, par exemple, quand elle devient indifférente à la douleur de l'autre On peut dire que l'attitude de celui qui marche à côté du mourant et qui ne cesse de l'aider est le résultat de sa déshumanisation.

Au-delà des cas individuels, la déshumanisation est généralement considérée comme une problème social . On peut dire dans un sens large que les sociétés modernes ne sont plus émues ni indignées par tragédies qu'avant avait généré un impact. Par conséquent, les gens sont devenus déshumanisés: ils ne ressentent plus l’empathie ni la compassion comme par le passé.

Quitter un enfant, s'éloigner des grands-parents, ne pas se soucier des voisins et ne pas faire preuve de solidarité sont d'autres réflexions sur la déshumanisation qui montrent combien de personnes, pour diverses raisons, se sont éloignées du essence de la condition humaine, ou de ce qui a été considéré comme caractérisant notre genre .

Plus précisément, nous pouvons établir qu’une déshumanisation manifeste caractérise la société d’aujourd’hui, parmi lesquelles:
-Les facteurs sociologiques, tels que la pluralité des systèmes éthiques, l'appauvrissement des relations interpersonnelles, les exigences du sacrifice ou la satisfaction de ses intérêts.
-Les facteurs individuels, tels que les fausses attentes, l'égoïsme et l'égocentrisme, le besoin d'être le meilleur en tout, une compétitivité insensée ...

La déshumanisation peut aussi être comprise comme une conséquence de la aliénation qui provoque la la technologie . Il y a des décennies, l'être humain a quitté la vie en communauté et a commencé à s'isoler de plus en plus, remplaçant les relations interpersonnelles par des liens virtuels. L’utilisation constante de machines au travail amène parfois l’individu à ne pas utiliser sa créativité, mais à agir comme un simple engrenage dans un système.

De la même manière, nous parlons également de la déshumanisation de l'art, concept créé dans la première moitié du XXe siècle. C'est précisément le philosophe Ortega y Gasset qui l'a fait connaître dans son ouvrage de 1925 intitulé "La déshumanisation de l'art".

Plus précisément, avec ce terme, on a découvert qu'après la Première Guerre mondiale, différents «ismes» avaient émergé à la fois dans l'art et dans la littérature, où un manque d'humanité était évident. C'est-à-dire qu'il considérait que les «ingrédients humains» avaient disparu en eux, alors que le surréalisme, l'hermétisme et l'inconséquence avaient bel et bien leur existence, ainsi qu'une nette volonté d'innover et de l'antirromanticisme.

Pin
Send
Share
Send