Pin
Send
Share
Send


Le terme en question est formé de deux mots à partir desquels nous déterminerons d’abord son origine étymologique. Ainsi, le mot gaz, qui émane du chaos latin et que l’on peut traduire par «chaos», a été créé par le chimiste belge Juan Batista Van Helmont.

D'autre part, le vrai adjectif que nous devons souligner est qu'il a son origine dans la langue latine et plus précisément dans le terme rex qui peut être traduit par «roi».

Il est connu comme gaz au fluide de faible densité. C'est un condition d'agrégation de certains les sujets ce qui les conduit à se développer indéfiniment, parce que ils n'ont pas leurs propres formats ou volume . Les gaz adoptent donc le volume et l'aspect du bol, de la bouteille ou du récipient qui les préserve.

Il est intéressant de mentionner qu’il est possible de distinguer entre un gaz idéal et un autre répertorié comme réel , selon les principes qui concernent leurs pression , volume et la température . Le gaz idéal est considéré comme faisant partie du groupe de gaz théoriques car il est constitué de particules ponctuelles qui se déplacent de manière aléatoire et n'interagissent pas les unes avec les autres.

Le gaz réel, en revanche, en est un qui a un comportement thermodynamique et cela ne suit pas la même équation d'état des gaz idéaux. Les gaz sont considérés comme réels pour haute pression et basse température .

En revanche, dans des conditions normales de pression et de température, les gaz réels se comportent qualitativement de la même manière qu’un gaz idéal. Par conséquent, des gaz tels que oxygène le l'azote le l'hydrogène ou le dioxyde de carbone Ils peuvent être traités comme des gaz parfaits dans certaines circonstances.

Tout cela nous amènerait à mentionner ce que l’on appelle les forces de Van der Waals, qui sont ces forces, répulsives et attractives, qui se produisent entre des molécules et qui, dans le cas des gaz réels, sont très petites. Ils reçoivent leur nom du scientifique Johannes van der Waals, un Hollandais qui a remporté le prix Nobel de physique en 1910 et qui est devenu une référence grâce à eux.

La loi de Van der Waals est également établie, elle est définie comme une équation d'état qui découle de la loi des gaz parfaits. La pression du gaz, le nombre de moles équivalent à la quantité de substance, la constante de gaz universelle ou le volume occupé par le gaz occupent une place centrale. Et tout cela sans oublier aussi connu sous le nom de température en valeur absolue.

Pour mesurer le comportement d'un gaz différent des conditions habituelles du gaz idéal, il est nécessaire d'appliquer les équations du gaz réel. Celles-ci montrent que les vrais gaz ils n'ont pas d'expansion infinie : sinon, ils atteindraient un état dans lequel ils ne pourraient plus occuper un volume plus important.

Le comportement d'un gaz réel ressemble à celui d'un gaz idéal lorsque sa formule chimique est simple et que sa réactivité est faible. Il l'hélium par exemple, est un gaz réel dont le comportement est proche de l’idéal.

Pin
Send
Share
Send