Pin
Send
Share
Send


Le mot d'arabe classique mawsim peut être traduit par «Saison» . Ce terme a été utilisé principalement en référence à la période propice à la navigation grâce à la les vents .

Mawsim il est venu en arabe comme mawsamet ceci en portugais comme moução ou monção. À nôtre langage le concept est arrivé comme la mousson : c'est le nom de vent périodique que, surtout dans le océan indien , il souffle dans un sens certains mois et dans le sens contraire d’autres.

Pendant la saison estivale de l'hémisphère nord, la mousson apporte précipitations abondantes . Dans le l'hiver Au lieu de cela, c'est un vent froid et sec.

Lorsque la surface de la terre se réchauffe ou se refroidit, elle le fait plus vite que l'eau. En été, la surface présente une température plus élevée que celle de l’océan, ce qui provoque la montée de l’air au-dessus de la terre et la génération d'une zone de basse pression. Le vent, quant à lui, souffle des régions de haute pression sur les autres régions de basse pression. Le résultat: un vent continu pendant la saison la plus chaude qui s’éloigne de l’océan et apporte des pluies causées par l’air humide qui se lève puis se refroidit.

En hiver, la température de l'océan est supérieure à celle de la Terre car il faut plus de temps pour le refroidir. En se levant, l’air génère une zone de basse pression dans le de l'eau , et le vent souffle de la surface vers là.

Il convient de noter que les moussons sont positives pour contribuer à l'irrigation des terres , bien qu'ils puissent devenir négatifs quand ils produisent inondation et favoriser la prolifération des insectes qui transmettent les maladies .

Mousson Enfin, c’est un nom de famille habituel dans plusieurs les pays . Dans ce contexte, vous pouvez vous rappeler le boxeur argentin Carlos Monzón (1942-1995), champion du monde des poids moyens entre 1970 et 1977 et condamné à la prison pour le meurtre de sa partenaire, Alicia Muñiz .

Pin
Send
Share
Send