Je veux tout savoir

Onychophagie

Pin
Send
Share
Send


Il est défini comme onychophagie aile habitude compulsive de manger des ongles . C'est une notion qui provient du grec onyx (en espagnol, "ongle" ) et phagein (mot qui se traduit par "Manger" ).

Onychophagie est présente dans le photos d'anxiété et est généralement liée à la nervosité et stress . Lorsque cette habitude devient chronique (c’est-à-dire qu’elle se développe de façon permanente), il est possible d’évaluer les solutions de remplacement de la faim, de l’ennui ou de l’inactivité, symptôme d'un trouble mental ou émotionnel .

Ainsi, il est généralement déterminé que deux types de causes sont à la base de l’onychophagie. En premier lieu, il y aurait les motifs de la classe psychologique, comme l’anxiété, les nerfs, l’angoisse, les états compulsifs ... Et, bien sûr, le stress, qu’il soit professionnel, social ou même éducatif.

Le deuxième type de causes serait le soi-disant psychosomatique. Sous cette dénomination, une série de cas affectant le patient sur le plan émotionnel sera incluse, tels que l’absence de perte d’un être cher, la violence domestique, les changements au sein de la cellule familiale, la pression pour des études en milieu scolaire et dans la maison elle-même, ne pas accepter l'incorporation de nouveaux membres à la famille ou des aspects plus personnels. Parmi ces derniers, il y aurait une faible estime de soi, de la timidité ou des frustrations diverses.

Parmi les effets négatifs de cette activité, on peut citer le transport de germes des ongles à la cavité buccale et vice versa, ce qui peut provoquer, entre autres conséquences, un gonflement des doigts et motiver l'apparition de pus.

Par contre, ceux qui se rongent les ongles consomment aussi la cuticule et la peau à proximité, ce qui provoque des blessures qui peuvent être fatales. infecté avec des microbes ou des virus. Enfin, il faut dire que mordre les ongles provoque des dommages à long terme à la substance adamantine avant qui est dans nos dents, ce qui augmente les chances d'obtenir décomposition dans les zones touchées.

En outre, il convient de préciser que quiconque souffre d'onychophagie au fil du temps peut souffrir d'une autre série de conditions et de pathologies, telles que des formations verruqueuses ou même ce que l'on appelle la paronychie chronique. Ce dernier est une inflammation aiguë du tissu cellulaire qui existe dans les mains et plus précisément dans les doigts.

De la même manière, il convient d'ajouter à tous que d'autres kystes tels que les kystes muqueux, qui sont une sorte de poches de liquide dans les doigts ou l'exostose sous-ungulaire, peuvent également en résulter. Ce dernier est défini comme une inflammation sous l'ongle.

Onychophagie peut être contrôlée à partir de médicaments avec des antidépresseurs, clomipramine, fluoxétine, sertraline, paroxétine, fuvoxamine, citalopram, néfazodone, escitalopram et venlafaxine. Il y a des spécialistes qui préfèrent au contraire prescrire petites doses d'antipsychotiques comme la rispéridone, l’olazopine, la quétiapine, la ziprasidone et l’aripiprazole. Une autre option consiste à ingérer vitamine B , ce qui diminue le désir de se ronger les ongles en augmentant le niveau de sérotonine dans le cerveau.

Par contre, l’onychophagie est traitée avec thérapie comportementale favoriser un changement d'habitudes.

Pin
Send
Share
Send