Pin
Send
Share
Send


Il concept de le bruit vient du mot portugais barulho. Le terme fait référence à confusion, désordre, mal-aimée ou désordre qui est généralement généré lorsque différents éléments sont mélangés.

Par exemple: “La nuit dernière nous sommes partis tôt fête parce qu'il y avait beaucoup de bruit », "L'attaquant brésilien a trouvé le ballon au milieu du bruit et a réussi à marquer le seul but du match", “J'aime les endroits où il n'y a pas de bruit et où je peux être calme”.

Plusieurs fois le idée de bruit est utilisé en référence à le bruit qui est généré dans un endroit où il y a beaucoup de gens qui parlent. On dit aussi à Barullo son très fort d'une chaîne stéréo ou d'un type de machine en fonctionnement: "Avec le bruit dans ce bar, je ne peux même pas vous entendre", “Quel bruit! Tu ne peux pas éteindre la musique pendant un moment?, “Ce climatiseur fait beaucoup de bruit”.

Dans d’autres contextes, barullo fait référence à une situation déroutante , dans lequel il est difficile de penser ou d’agir clairement ou avec précision. Supposons, dans un jeu de football Dans le même jeu, le ballon rebondit trois fois contre les poteaux et quatre joueurs tombent dans la surface. Dans ce contexte, les athlètes sont déconcertés et ne savent pas exactement où se trouve le ballon. Soudain, au milieu du bruit, un joueur parvient à dominer le ballon et à marquer le but, marquant un but. On pourrait dire que ce joueur, que ce soit par capacité, par intuition ou par hasard, a réussi à placer le ballon dans le bruit et à profiter de cette situation.

Ce terme est également utilisé pour décrire la encombrement et les hurlements typiques d'un groupe d'enfants et d'adolescents qui peuvent être vus dans les écoles, en particulier quand ils vont à la récréation, pendant une heure libre ou quand le travail se termine et peut retourner chez eux. Dans ce cas, ce n’est pas une chose négative, mais le bruit qu’ils produisent n’est pas moins déroutant que celui d’une situation d’urgence, et les parents, avec beaucoup moins d’énergie qu’eux, doivent se battre pour retrouver leurs enfants et les amener à quitter leur domicile. conversations pour plus tard parce que pour les adultes le temps presse.

Un autre exemple du bruit causé par les petits est dans les quartiers, quand ils sortent pour jouer avec leurs amis, sans se soucier de l'effet décibels de leurs cris, ils peuvent causer chez les personnes âgées ou chez les voisins qui essaient de faire une sieste. Encore une fois, ce bruit n’est pas négatif, mais résulte du volume de vitalité que nous avons durant notre enfance; en fait, très souvent, il dessine un sourire sur le visage d'adultes qui aspirent au contraire au calme.

Relever l'étymologie du terme le bruit, en portugais, c'était un aphérèse d'un mot ancien, embrulho ("enchevêtrement ou emballage emballé"), qui vient à son tour du mot latin implcrum (qui peut être traduit par "wrapper"). Le concept d'aphérèse est défini comme l'annulation d'un ou de plusieurs sons au début d'un mot, ce qui peut se produire dans le cadre de son évolution, ce qui est très courant lorsqu'il passe d'une langue à une autre.

Concernant le mot latin implcrum, est lié à Je reviendrai, un verbe dont la traduction est "roule, donne tours , enveloppez ou tournez ", qui à son tour a atteint notre langue à travers différents mots, tels que" retour, volume, volubilité, enroulement, marc, remuer, reconstruire et reconstruire. "La liste continue, et les ramifications sont nombreuses, bien qu'ils indiquent toujours que l'origine de le bruit Je parlais déjà de quelque chose enchevêtré, tordu ou difficile à comprendre.

Vidéo: No Me Arrepiento by Barullo ! (Octobre 2021).

Pin
Send
Share
Send