Je veux tout savoir

Parthénogenèse

Vkontakte
Pinterest




Il est intéressant de découvrir la signification du terme parthénogenèse, c'est que nous procédons à connaître son origine étymologique. En ce sens, on peut dire que c'est le résultat de la somme de deux mots grecs:
- "Parthenos", qui peut être traduit par "vierge".
- "Genèse", qui équivaut à "origine ou naissance".

Parthénogenèse c'est un concept qui est utilisé dans le biologie pour nommer un mécanisme de reproduction que partagent certaines espèces animales et végétales. La parthénogenèse est réalisée lorsque les cellules sexuelles féminines se divisent à plusieurs reprises sans avoir été auparavant liées à un gamète mâle.

En raison de ses caractéristiques, la parthénogenèse peut être décrite comme reproduction sexuelle monogame (car il a l'intervention d'une classe de cellules sexuelles) ou même en tant que mécanisme de reproduction asexué .

Des circonstances différentes conduisent à ovule être segmenté avant la fécondation. Il peut s'agir d'un facteur chimique, environnemental ou autre qui produit cette reproduction. Les scientifiques, quant à eux, ont prouvé qu'il existe certains les bactéries qui peut modifier les gènes des animaux et provoquer la parthénogenèse.

Malgré toutes les études menées jusqu'à présent sur la parthénogenèse, il n'a pas été possible d'en savoir trop sur les raisons de son origine. Pour l'instant, il a simplement été découvert que l'une des causes est une bactérie qui est incluse dans l'ordre de Wolbachia et qui, semble-t-il, a pénétré l'ADN de certains animaux pour la modifier.

Dans le cas de les plantes le apoximie Il s'agit d'un mécanisme de reproduction associé à la parthénogenèse car il implique la génération de graines sans fécondation ni méiose.

La parthénogenèse peut être décrite comme améiotique (lorsque la méiose ne se développe pas, mais mitose , générant une cellule diploïde) ou haploïde (La méiose est réalisée et la cellule qui est créée est de type haploïde).

Cependant, ce dernier type, à son tour, peut être divisé en trois autres modalités:
-Amphitheque. Ceci est identifié parce que la progéniture est formée d'individus des deux sexes.
-Arrenotoquia. Elle survient, notamment dans le cas des insectes, plus particulièrement dans ceux des espèces d'Hyménoptères. Et il a la particularité que si les descendants mâles participants sont parthénogénétiques, les féminins le sont par reproduction sexuelle.
-Télitoquia. Ce troisième type doit être dit que la caste ou la progéniture est clairement féminine. Parmi les espèces dans lesquelles cela se produit le plus souvent, il y a à la fois des insectes en bâton et des pucerons connus.

Dans le cas des mammifères, la parthénogenèse a été réalisée (induite par homme ) chez les singes, les souris et les lapins. Des cas de parthénogenèse ont également été détectés ou atteints chez d'autres animaux non mammifères, tels que les cailles, les dindes, les geckos, les dragons de Komodo, les requins marteaux, les abeilles et les fourmis.

Il y a aussi la parthénogenèse dite expérimentale ou artificielle. Comme son nom l'indique, c'est celui que les chercheurs et les scientifiques sont responsables de provoquer en laboratoire par l'utilisation de certains éléments physiques ou chimiques.

Vkontakte
Pinterest